UNION SPORTIVE LA CHATRE FOOTBALL : site officiel du club de foot de LA CHATRE - footeo

Pinon fait de la résistance

6 juin 2013 - 14:05

Des épopées castraises des années 1980 en Coupe de l’Indre, Michel Pinon est le dernier à jouer encore. La finale de vendredi ? Impossible de la manquer.

Michel Pinon vient de fêter ses 53 ans. Un âge où d'autres auraient déjà raccroché les crampons depuis longtemps. Mais pas lui.

Milieu offensif au sein de l'équipe 3 de La Châtre, il continue de fouler les pelouses de 4e division départementale tous les week-ends. Une équipe où « il n'y a que des joueurs qui ne veulent pas se prendre la tête ».

Double vainqueur de la Coupe

Après avoir tapé dans ses premiers ballons à Éguzon, il passe par la Berrichonne avant d'arriver à La Châtre, à 21 ans. Dès la première année, la réussite sportive est totale : les Castrais montent en division d'honneur et se qualifient pour la finale de la Coupe de l'Indre, en 1981. La Châtre est opposé… à Déols, qui évolue alors au niveau départemental. Les joueurs du Boischaut-Sud s'imposent 2-0, et réalisent même le doublé l'année suivante, en disposant cette fois-ci plus difficilement d'Argenton (5-2 après prolongation). « L'ambiance au sein de cette équipe était vraiment super. Il y avait aussi un véritable " esprit coupe " à ce moment-là », se souvient Michel Pinon.
Il est encore là en 1986, lorsque La Châtre accède à nouveau à la finale, avec Dominique Bougras comme entraîneur, face à la Berrichonne. Mais il suivra le match depuis les tribunes. « A deux jours de la finale, lors d'un entraînement, je me suis déchiré les adducteurs. C'était très difficile de regarder la finale sans la jouer. D'autant plus que l'on perd 1-0 sur un but litigieux de Guégan, qui était hors-jeu… Enfin, d'après les Castrais ! », envoie Michel Pinon en rigolant. Résidant à Briantes, il décide d'y monter un club en 1990, avec quelques amis de La Châtre. Il y occupe la fonction d'entraîneur-joueur pendant trois ans, permettant au club de se lancer sur de bonnes bases. Il revient alors à l'USLC, en tant qu'entraîneur. Le club est en Promotion de ligue et en trois ans, il remonte en PH, mais Michel Pinon décide de revenir à son statut de joueur.
Spectateur avisé des matchs de La Châtre ces dernières saisons, il n'a pas eu l'occasion de suivre de près le parcours de l'équipe en coupe cette saison. « Je n'ai vu que le match contre Touvent, gagné largement. »
Et cette finale contre Déols, alors ? « Tout est jouable. Déols est une grosse équipe, comme nous quand nous les avions rencontrés en 1981. Il faudra repousser le premier but le plus loin possible pour l'emporter. En tout cas, je veux y croire et je ne veux surtout pas rater ce match ! »

 

 

Article de la NR http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Sport/Football/Regionaux/n/Contenus/Articles/2013/06/06/Pinon-fait-de-la-resistance-1494669

Commentaires